Speedy Guadalez : Hip-hop all styles

Née en Guadeloupe en août 1980 avec un varus au pied droit (pieds en dedans), Carol THORIN, alias Speedy GWADALEZ, pris des cours de danse classique et de claquettes depuis 1986 à l’école de danse Schoerer. Bercée par la musique de James Brown, Michael

Jackson, ainsi que par le compas, le zouk et la variété des années 80 et 90, elle a débuté la danse « hype » à l’âge de 12 ans. A partir de 1996, elle participa aux championnats de Fitness individuel et d’aérobic artistique de la FISAF (fédération internationale sportive de l’Aérobic et du

Fitness). Médaillée plusieurs fois dans ce domaine, elle se classa 4ème mondiale après avoir été championne de France la même année au sein de l’équipe représentant la Guadeloupe dans la catégorie «hip-hop par équipe». En 2002, elle partit faire ses études à Paris et à Toulouse et se lança dans le « poppin ». En 2007, elle remonta sur scènes en Guadeloupe avec plusieurs compagnies de danse  (BILAKORO). En décembre 2010, elle partit passer le casting du Cirque du soleil pour le show « Immortal tour » en l’honneur de l’artiste Michael Jackson, à New York. Ce sêctcale, dirigé par Jamie KING et Travis PAYNE, l’emmena sur une tournée mondiale de 3 ans et demi.  Cette danseuse hors pair a été choisi pour la polyvalence et son immense talent. Elle y a dansé 65% des tableaux et a été mise en vedette en tant que femme «robot » sur «Dancing Machine».

De retour en Guadeloupe depuis la clôture de l’ «Immortal Tour », Speedy intégra des compagnies de danse professionnelles en hip-hop et jazz. De plus, elle appris le «modern ka», en réintégrant la compagnie « KI3DKa » du chorégraphe Romuald SEREMES de l’association DJOK.

Son affinité et son admiration pour le « King of Pop », font qu’elle poursuit son chemin en transmettant son savoir-faire en MJ style et en se réappropriant ses chorégraphies en hip-hop all styles (hype, break, poppin…).